DÉMARCHES

TOUTES VOS
DEMARCHES
ADMINISTRATIVES

EN SAVOIR PLUS

Nous venons d'apprendre que le Bureau de Fleury-Mérogis ne serait pas ouvert, comme la Poste s'y était engagée la semaine dernière !

Seuls 20 bureaux seront finalement ouverts sur tout le département de l'Essonne.

La ville a expressément demandé à la direction de la Poste que le distributeur de la Banque Postale soit alimenté d'ici demain, date du versement des prestations sociales. Nous espérons pouvoir vous communiquer cette information dès que possible !

Voici les informations que nous pouvons vous transmettre dès à présent :

- Les bénéficiaires qui ont une carte bancaire pourront retirer leurs prestations sociales dans les distributeurs dès le samedi 4 avril. La Poste doit leur envoyer un SMS de confirmation qui précisera, par ailleurs, que leur plafond de retrait sera exceptionnellement augmenté.

-  Pour les bénéficiaires qui n'ont pas de carte bancaire, les bureaux de poste ouverts les plus proches sont les suivants : Saint-Genneviève principal, Brétigny-sur-Orge, Grigny (uniquement le matin) et Viry-Châtillon (uniquement l'après-midi).

- La liste de tous les bureaux de poste ouverts est consultable sur www.laposte.fr

Avec l’aide des directeurs d’école, la municipalité a pu réunir plusieurs centaines de masques qui se trouvaient dans les 6 écoles de Fleury-Mérogis.

Malgré l’épidémie, les personnels de santé, mais également les surveillants pénitentiaires, continuent d’assurer leurs missions d’intérêt général sans toutefois bénéficier de moyens suffisants pour se protéger du coronavirus.
La ville a donc tout naturellement fait le choix de livrer une moitié de ce matériel municipal au personnel de santé du CHSF de Corbeil-Essonnes et l’autre moitié aux agents de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis.

#EnsembleContreLeCoronavirus #ServicePublicMobilisé

2020 04 01 MASQUES DE PROTECTION

Objectif : favoriser l’entraide et la mise en relation entre ceux qui ont besoin d’une aide essentielle, et ceux qui peuvent apporter leur soutien ou service. Dans ce cadre la Ville met à votre disposition une plateforme d’entraide entre habitants.

Vous pouvez vous inscrire sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou contactez le 06 33 14 55 85

A partir de lundi 6 avril 2020 va débuter la période de mise en paiement des prestations familiales pour les personnes les plus fragiles. Le paiement devrait s'échelonner du 6 au 11 avril 2020. Afin d'assurer la mise en paiement des prestations, le Bureau de Poste de Fleury-Mérogis devrait être ouvert durant cette période (sous réserve de la réunion des conditions sanitaires nécessaires).

En raison de l'épidémie de Coronavirus, l'organisation du Conseil municipal d'installation du maire et de ses adjoints, prévue initialement samedi 21 mars est reportée à une date ultérieure.

Suite aux mesures annoncées lundi 16 mars par le gouvernement afin de lutter contre la propagation du COVID 19, la mairie est fermée au public à compter du mardi 17 mars à 12h00 jusqu'à nouvel ordre. Une permanence téléphonique est cependant assurée aux heures habituelles d'ouverture de la mairie ( du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h00 à 17h30) au 01 69 46 72 00

En rapport avec la crise sanitaire du Coronavirus, le bureau de poste de Fleury-Mérogis sera fermé ce lundi 16 mars après midi et ce, jusqu'à nouvel ordre !!! Un affichage sera mis à disposition afin d'orienter et d'informer la clientèle vers le bureau de poste de Saint-Genneviève des Bois Principale situé au 143 route de Corbeil !!!

Service retraités :

- Annulation de la sortie "Jean-Pierre Coffe, côté jardin" prévue le vendredi 20 mars

- Annulation du thé dansant prévu le samedi 4 avril

Service CCAS :

- Annulation des distributions alimentaires jusqu'à nouvel ordre ! L'association ANDES ne peut plus livrer (fermeture du site dès aujourd'hui)

Commémoration :

- Annulation de la commémoration du 58e anniversaire du cessez-le feu en Algérie, jeudi 19 mars (parking du cimetière)

City bus Coeur Essonne Agglomération :

- En raison des directives nationales, nous vous informons que la MSAP France Services sera fermée au public à compter de ce jour et les permanences du City Bus annulés. Pour garantir la continuité de services l'accueil téléphonique reste ouvert.

Avocats :

- Pas de permanence des avocats en mairie jusqu'au 3 avril prochain

« Les femmes soutiennent la moitié du ciel. »
Mozi, (Mö-tseu ou Möti), philosophe chinois, 400 av. J.-C.

« Femmes : la moitié de tout », tel est le fil conducteur, inspiré d’un proverbe chinois, à la fois positif et revendicatif, retenu pour cette nouvelle édition 2020. Il rappelle que le temps est venu de reconnaître aux femmes le fait d’être, non pas la moitié de leurs hommes, mais bien la moitié de l’humanité !

Tout le mois de mars > Exposition de rue « Femmes : la moitié de tout », spectacle et ciné focus.

2020 03 07 Au choeur des femmes

Samedi 7 mars 2020
- Vernissage de l’exposition en musique, avec l'association Muzikadanc > à 19h, salle André-Malraux, tout public. Voir l’ensemble du projet imaginé avec l’ECV Paris
- Spectacle tout public > à 20h30, salle André-Malraux, “Au Chœur des femmes” présenté par la compagnie Sans Lézard.

Vendredi 13 mars 2020
- Film « Les Suffragettes » > ciné focus > à 20h, salle André-Malraux.
Un film de Sarah Gavron, avec Carey Mulligan, Helena Bonham Carter, Meryl Streep…
Au début du siècle dernier, en Angleterre, des femmes de toutes conditions décident de se battre pour obtenir le droit de vote.

Rens. > 01 69 46 72 09

Téléchargez le flyer "Femmes, la moitié de tout !"

Ne manquez pas cette séance ciné focus proposée par la Ville, dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes.

Synopsis : Au début du siècle dernier, en Angleterre, des femmes de toutes conditions décident de se battre pour obtenir le droit de vote. Face à leurs revendications, les réactions du gouvernement sont de plus en plus brutales et les obligent à entrer dans la clandestinité pour une lutte de plus en plus radicale. Puisque les manifestations pacifiques n’ont rien donné, celles que l’on appelle les suffragettes finissent par avoir recours à la violence pour se faire entendre. Dans ce combat pour l’égalité, elles sont prêtes à tout risquer : leur travail, leur maison, leurs enfants et même leur vie. Maud est l’une de ces femmes. Jeune, mariée, mère, elle va se jeter dans le tourbillon d’une histoire que plus rien n’arrêtera…

> Les Suffragettes - Vendredi 13 mars 2020 - 20h - Salle André-Malraux
Projection suivie d’un débat - Tout public - Gratuit
Renseignements et inscriptions au 01 69 46 72 09

2020 03 13 cine focus

Cœur d’Essonne Agglomération remplace actuellement les 14 bornes enterrées de collecte des déchets situées dans le quartier des Joncs-Marins (rue Rosa-Parks).

Elles disposent désormais, en plus d’une poignée, d’un système à pédale permettant d’y insérer encore plus facilement les déchets.

borne a pedale2

La Ville lance des ateliers d’aide à la rédaction de cv et lettre de motivation, préparation et simulation d’entretien d’embauche.

Destinés aux 16-25 ans, gratuits, les ateliers auront lieu dans les locaux du PIJ, place du 8-Mai-1945 (à côté de la Poste).
Financés par le dispositif “Développement économique et insertion des jeunes”, ils sont le fruit d’un partenariat avec Cœur d’Essonne Agglomération et l’association Oser réussir ensemble. Celle-ci regroupe un collectif de jeunes diplômés (masters de droit, économie, biologie…) issus des quartiers qui proposent de conseiller et de “parrainer” les jeunes en recherche d’emploi.

Inscrivez-vous à l’avance ou le jour même au 01 69 46 72 60 ou 06 67 24 68 79 (service Jeunesse ou 06 19 87 22 27 (M. Abdou, président de Oser réussir ensemble).

2020 03 02 ateliers pij

En raison du mouvement de grève des avocats, aucune activité judiciaire des avocats n’aura lieu du 24 février au 3 mars 2020 inclus.

Par conséquent, la permanence de l’avocat conseil du 28 février 2020 en mairie est annulée.

Merci de votre compréhension.

Ne ratez pas le street workout !

La ville de Fleury-Mérogis en collaboration avec l’association Humanitaria vous invite à venir découvrir le street workout ! Un loisir sportif mêlant la gymnastique et la musculation (mélangeant figures de force, de souplesse, d’équilibre et d’agilité).

Samedi 22 février 2020 - 14h-17h au gymnase Jacques-Anquetil - rue Pierre-Brossolette

Au programme : initiation au workout, démonstrations, concours set and rep (pompes et tractions), show final avec Bar Tigerz (équipe française de la discipline ayant réalisé de nombreux passages dans les émissions “Incroyables talents”, notamment en France, Belgique, Dubaï…).

Activité gratuite et ouverte à tous - goûter offert aux participants - inscriptions sur place.

2020 02 22 workout

La compagnie du Samovar présente Trajectoires, un spectacle pour les tout-petits.

Trajectoires est un récital mêlant différents instruments des musiques du monde. 
Les rythmes, les matériaux naturels et les sonorités mystérieuses construisent une fable fascinante. La nature et la richesse des cultures se dévoilent aux plus petits grâce à la diversité des instruments acoustiques et interpellent leur imaginaire. Trajectoires offre ainsi un spectacle baigné de poésie sonore, une ode aux sensations, l’invitation au voyage d’une musicienne magicienne des sons  et d’un créateur de lumières.

Les Premiers Pas - Apprentis spectateurs
Tout au long de la semaine, la compagnie  interviendra auprès des enfants et des adultes fréquentant les structures de la petite enfance autour d’ateliers mêlant les différentes disciplines du spectacle.

Projet réalisé en partenariat avec les structures de la petite enfance  et la médiathèque Elsa-Triolet.

Samedi 29 février 2020 - 10h30 Salle André-Malraux
Compagnie du Samovar - Trajectoires
Concert pour les tout-petits à partir de 2 ans
3 € / gratuit pour les moins de 3 ans
Renseignements et réservation > 01 60 16 30 60

2020 02 29 Trajectoires

Venez avec vos CV au Campus Jeunes !

Au programme : offres d'emploi (à partir de 18 ans), orientation, formation, job dating apprentissage (sur inscription obligatoire au 01 84 65 02 02).

Entrée libre.

Mercredi 4 mars 2020 de 13h à 17h - salle Gérard-Philipe - 23 rue Marc-Sangnier - Sainte-Geneviève-des-Bois.

+ d'infos sur www.coeuressonne.fr

2020 03 04 campus jeunes 2020

Une réunion de la commission de contrôle élections aura lieu vendredi 21 février 2020 à 18 heures en mairie.

Les membres de la commission de contrôle sont :

Monsieur Hassan BOUHADDAR
Monsieur Abdel YASSINE
Madame Édith CHAPDELAINE
Madame Martine GOESSENS
Madame Nadia LEGUERN

La Ville de Fleury-Mérogis, à compter du 1er février 2020, ne peut plus accepter les CESU pour le paiement du centre de loisirs (congés scolaires), en vertu de l’article L227-6 du Code de l’action sociale et des familles.

Ces titres de paiement restent valables pour :

  • Les crèches collective et familiale, le multi-accueil et la halte-garderie ;
  • L’accueil périscolaire du matin et du soir, l’étude et le mercredi.

Merci de votre compréhension.

CESU

A l’appel de plusieurs syndicats, un mouvement de grève nationale est organisé le jeudi 6 février 2020. Ce mouvement de grève aura des répercussions sur l’organisation des services municipaux, notamment les écoles.
Nous vous remercions de votre compréhension.

MATERNELLE ROBERT-DESNOS > OUVERTE

ÉLÉMENTAIRE ROBERT-DESNOS > OUVERTE

MATERNELLE JOLIOT-CURIE > OUVERTE

ÉLÉMENTAIRE JOLIOT-CURIE > ACCUEIL DU MATIN OUVERT / RESTAURATION FERMÉE / ACCUEIL DU SOIR FERMÉ

MATERNELLE PAUL-LANGEVIN > ACCUEIL DU MATIN FERMÉ / RESTAURATION OUVERTE / ACCUEIL DU SOIR OUVERT

ÉLÉMENTAIRE PAUL-LANGEVIN > FERMÉE

Le prochain conseil municipal se tiendra lundi 27 janvier 2020 à 20h en mairie.

20h : questions ouvertes du public (durée maximum de 30 minutes).

Décisions du Maire prises en vertu de l’article L2122-22 du CGCT.
Approbation du compte rendu du 9 décembre 2019.

Ordre du jour :
• Versement anticipé d’une partie de la subvention au CCAS 2020.
• Participation de la ville à la protection santé prévoyance.
• Tour de table / questions diverses.

2020 01 27 CM FLEURY MEROGIS

A Fleury-Mérogis, les Floriacumois choisissent les 33 conseiller-ère-s municipaux qui les représentent et les 3 conseiller-ère-s communautaires de Cœur d’Essonne Agglomération.

Qui peut voter ?
Les Floriacumois-e-s inscrits sur les listes électorales, âgés de 18 ans et plus, français ou ressortissants de pays membre de l’Union européenne.

Comment s’inscrire sur les listes électorales ?
En fournissant une pièce d’identité (CNI ou passeport) et un justificatif de domicile (EDF, quittance de loyer…), vous pouvez vous inscrire jusqu’au 7 février 2020 en mairie de Fleury-Mérogis, 12 rue Roger-Clavier.

C’est quand ?
1er tour : dimanche 15 mars 2020.
2tour : dimanche 22 mars 2020.

C’est où ?
Dans votre bureau de vote, indiqué sur votre carte d’électeur. Pensez à vous munir de votre pièce d’identité.

Et si je ne peux pas aller voter ?
Votez par procuration, en demandant à quelqu’un de voter pour vous.
Pour cela, deux possibilités. Se rendre au commissariat de police ou une gendarmerie (à Fleury par exemple au 1 avenue des Peupliers).

La Ville de Fleury-Mérogis en collaboration avec Cœur d’Essonne Agglomération, dans le cadre du développement économique et de l’insertion de ses jeunes, lance dès le mois de janvier 2020 deux volets d’actions à destination des 16-25 ans :

  • Volet 1 (3 ateliers) - Mieux se connaître / Mettre en avant ses compétences ;
  • Volet 2 (2 ateliers, 1 formation et 1 visite) - Avenir professionnel / Rencontres et découverte du monde professionnel.

Pour en savoir plus, téléchargez le dépliant

Dans le cadre du 38e festival international Jean-Rouch au Musée de l’Homme en 2019, huit hommes détenus de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis ont visionné durant deux semaines neuf des documentaires en compétition du Festival. Ce jury, accompagné par l’association Ethnoart, a décerné un prix au film documentaire Pomelo (BUOI) de Thao Tran Phuong.

Synopsis : Hanoï, Vietnam. Le quartier de Pomelo doit être rasé pour construire une nouvelle rocade. Plusieurs groupes de travailleurs migrants, venus de provinces rurales, luttent pour gagner leur vie grâce aux démolitions ou malgré celles-ci. Leurs conditions de vie sont violentes et précaires. Pourtant ils ne s’apitoient jamais sur leur sort et préfèrent penser leur vie comme une comédie absurde, sombre et amère.

POMELO - Vendredi 7 février 2020 - 20h salle André-Malraux
Projection suivie d’un débat - Ado/adulte - Gratuit
Renseignements et inscriptions au 01 69 46 72 09

Manifestation organisée dans le cadre de la saison culturelle de la ville

2020 02 07 pomelo cine focus

Le public se délecte des prouesses complètement déboîtées, voire déjantées de cet homme-commode, mi-clown, mi-magicien.
Derrière ses lunettes orange, il a plus d’un tour dans son sac, ou plutôt plus d’un tiroir dans sa boîte, d’où s’échappent fleur ou papillon.
L’hurluberlu à la cravate récalcitrante réalise d’improbables constructions à la poésie débordante. Roi du diabolo, prince du yoyo, musicien de l’absurde. Il finira en parfaite fusion avec sa commode !

CE N’EST PAS COMMODE - Compagnie à tiroirs - Art de rue
Mercredi 29 janvier 2020 - 15h parvis du Cma - Tout public - Gratuit
Renseignements au 01 69 46 72 09

2020 01 29 Ce n est pas commode

A l'appel de plusieurs syndicats, un mouvement de grève nationale est prévu le mardi 17 décembre 2019. Ce mouvement de grève aura des répercussions sur l'organisation des services municipaux. 

Par ailleurs, en raison de ces perturbations, la Municipalité a décidé de reporter le repas de Noël des enfants au jeudi 19 décembre.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Maternelle Élémentaire
Robert-Desnos
Accueil du matin OUVERT OUVERT
Cantine OUVERT FERMÉ
Accueil du soir FERMÉ FERMÉ
Paul-Langevin
Accueil du matin OUVERT OUVERT
Cantine
Accueil du soir
Frédéric-Joliot-Curie
Accueil du matin OUVERT ÉCOLE FERMÉE
Cantine
Accueil du soir

La banque alimentaire Paris Ile-de-France, organise sa collecte nationale les 29, 30 novembre et 1er décembre 2019.

Le CCAS (Centre communal d'action sociale) de la Ville de Fleury-Mérogis, partenaire de la BAPIF, organise une collecte au centre Leclerc de Fleury-Mérogis le vendredi 29 novembre 2019.

La Ville de Fleury-Mérogis s’associe à l’élan citoyen autour du projet de référendum d’initiative partagée, impulsé par 218 parlementaires de tous bords politiques concernant la privatisation du groupe ADP (Aéroport de Paris).

La collecte des signatures se fait à l’adresse suivante https://www.referendum.interieur.gouv.fr, ou via un formulaire papier (www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_15264.do).

Vous pouvez télécharger ou récupérer le document à l'accueil de la mairie où une urne est prévue à cet effet.

2020 03 12 petition ADP

À l’initiative de la Ville et en partenariat avec Cœur d’Essonne, des actions de prévention, d’information et de ramassages citoyens auront lieu cette semaine à partir du 18 novembre 2019.

Dans nos centres de loisirs, des animations seront proposées aux enfants sur l’importance du recyclage de nos déchets :

➡ Projection de petits films et organisation de jeux ludiques (création d’un calendrier landart et d’un jeu de société sur le tri sélectif à partir de déchets recyclés, jeu de la poubelle…).

➡ Spectacle pédagogique « Tigrella, la sorcière de la déchèterie » par la compagnie l’Escapade pour les maternelles.

➡ « Respecte la nature ! » : une randonnée nature pour les primaires au bois de Saint-Eutrope. Une sortie pédagogique pour comprendre les enjeux de la préservation de notre environnement.

Bien sûr, on n’oublie pas les plus grands :

➡ Le mercredi 20 novembre en face du Leclerc de 10h à 12h : opération « caddie malin » avec l’agglo Cœur d’Essonne sur les modes de consommation éco-responsables.

➡ Le samedi 23 novembre à partir de 14h : « Fleury Clean Challenge ». On se retrouve tous ensemble en face du Leclerc pour faire briller notre ville !

La propreté, c’est l’affaire de tous ! Cela commence par des petits gestes simples du quotidien qui, lorsqu’ils s’additionnent, peuvent faire un bien fou à notre ville.

2019 11 23 journee citoyenne proprete

Pas de salle de cinéma à Fleury-Mérogis ? Qu’importe, le 15 novembre, la salle André-Malraux se transforme en cinéma et déroule le grand écran.

Au programme : L’Odyssée de Pi, un film d’Ang Lee.

L’histoire : Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque… car un splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage…

Soirée cinéma > L'Odyssée de Pi > vendredi 15 novembre à 20h > salle André-Malraux > gratuit > réservation au 01 69 46 72 09

2019 11 15 cine malraux odyssee de pi

En raison du jour férié de la Toussaint (vendredi 1er novembre 2019), la mairie et le CVL (service Culture et Vie locale) fermeront leurs portes à 16 h 30 le jeudi 31 octobre 2019.

Merci de votre compréhension.

Le club Danielle-Casanova vous invite à son traditionnel loto le samedi 12 octobre 2019 à la salle Jean-Wiener à partir de 19h.

Venez nombreux en famille, avec vos voisin et amis.

3 euros le carton, 10 euros les 4 cartons.

Une restauration sera à votre disposition (sandwiches et boissons).

Nombreux lots à gagner : 1 séjour pour 2 personnes, 1 réfrigérateur, 1 paire de chaises transat, 4 liseuses, articles ménagers, bons cadeaux…

Ce projet concerne l'antenne existante de l’immeuble situé au 7 rue de l’Yerres.

Le développement des usages des smartphones et tablettes a considérablement augmenté le trafic observé dans la zone considérée.
Pour répondre à la forte croissance de ces nouveaux usages, Bouygues Telecom souhaite renforcer son équipement antennaire.
Ainsi, les utilisateurs de la zone pourront bénéficier de débits plus confortables et conformes à leurs usages.

Téléchargez le dossier d'information (30 pages)

Prévenir les mauvais comportements, sensibiliser et informer sur les bons gestes en matière de collecte des déchets.

Sacs, gants, pinces et bennes fournis.
Collation offerte à l'issue du ramassage.

RV à 14h devant le cabinet médical des Sources

Renseignements au 01 69 46 72 00

A l’appel de plusieurs organisations syndicales, un mouvement de grève nationale contre la réforme des retraites est organisé le mardi 24 septembre 2019. Compte-tenu de la forte participation des personnels à ce mouvement, nous ne sommes pas en mesure d'assurer un encadrement suffisant de certaines activités, les structures périscolaires et petite enfance ne seront donc pas toutes ouvertes :

 

Accueil
du matin

Restauration

Etude

Accueil
du soir

Desnos
maternelle

OUVERT

FERMÉ

-

OUVERT

Desnos élémentaire

OUVERT

FERMÉ

OUVERT

OUVERT

Curie
maternelle

OUVERT

FERMÉ

-

FERMÉ

Curie
élémentaire

OUVERT

FERMÉ

FERMÉ

OUVERT

Langevin maternelle

OUVERT

FERMÉ

-

OUVERT

Langevin élémentaire

FERMÉ

FERMÉ

OUVERT

OUVERT

 

   Accueil  Restauration 
 Brin d'éveil   OUVERT  OUVERT
 Crèche collective  OUVERT  OUVERT
 Crèche familiale  OUVERT  OUVERT
 Halte-garderie  FERMÉ  FERMÉ

Un spectacle d’amour, de tango et de feu par  la compagnie Bilbobasso.

« C’est l’histoire d’une rencontre étincelante entre deux êtres aux âmes incendiaires qui s’attirent, s’envoûtent et se déchirent au son de la contrebasse et de l’accordéon. Force, élégance et volupté accompagnent cette performance où se mêlent art du feu et pratique endiablée de l’une des danses les plus sensuelles, le tango argentin. Un spectacle sur l’amour fait de flammes et de danse, un duo de lumière original et détonnant, une création qui se sublime… à feu doux ! »

En 2006, Hervé Perrin et Delphine Dartus souhaitent marier le tango argentin avec la musique et l’art du feu pour en faire un mode privilégié d’expression artistique dans la rue. Heureux mariage qui séduit un large public, de tous horizons et de tous âges, et qui étonne par son style à la fois sobre, poétique et spectaculaire. Un rendez-vous à ne pas manquer pour bien commencer la saison culturelle à Fleury !

A fuego lento | Spectacle de feu, tango & art de rue | Compagnie Bilbobasso
Samedi 21 septembre à 22h | Parvis de la salle André-Malraux
Tout public | Entrée libre | Rens. > 01 69 46 72 09

2019 09 21 a fuego lento

Le Dr Ben Salem reçoit ses nouveaux patients depuis peu au cabinet médical des Sources, dans le quartier des Résidences.

Encore en période de transition, le médecin n’est pas complètement dégagé de ses missions au service des urgences d’une clinique francilienne. Dans le passé, il a aussi exercé au SAMU d’Arpajon. Aujourd’hui, il prend ses marques à Fleury-Mérogis où il trouve que « les habitants sont d’un abord sympathique ». Bien sûr, leurs attentes sont grandes et tout n’est pas encore finalisé. La carte bancaire devrait bientôt fonctionner ainsi que le tiers payant. Quant au secrétariat médical, une personne devrait être recrutée très prochainement. Enfin, une info pratique : n’oubliez pas de demander à ce que votre dossier médical soit transmis au nouveau médecin de votre choix.

Cabinet médical des Sources > 55 bis, rue André-Malraux > rdv sur www.doctolib.fr

dr ben salem

Agression d’une adjointe au Maire à Fleury-Mérogis
La République menacée
La violence n’a pas sa place en démocratie !

"Ce matin, une adjointe au Maire a subi une agression physique devant l’école Robert Desnos alors qu’elle y accompagnait ses enfants. Elle a été prise à partie par une parent mécontente.
Je condamne avec la plus grande fermeté cet acte inadmissible. La Mairie s’apprête à déposer une plainte.
Cet acte scandaleux est révélateur des violences toujours plus nombreuses subies par les élus, en particulier à l’échelon local. Ces agressions peuvent aller jusqu’à la mort comme nous le rappelle tristement le drame survenu l’été dernier à Signes.
Selon le ministère de l’Intérieur, 361 maires et adjoints ont été victimes de menaces, violences physiques ou outrages en 2018. Cette situation intolérable ne cesse d’empirer dans un contexte de résurgence de mouvements faisant l’apologie de la violence.
Les élus doivent pouvoir exercer leurs fonctions en toute quiétude et non au péril de leur vie. S’attaquer physiquement à un élu - qu’il soit élu local ou national - c’est porter un coup contre la République, ses institutions et ses valeurs.
Dans une démocratie, on peut avoir des divergences, exprimer ses colères avec vigueur mais à condition de respecter la dignité de son interlocuteur.

J’appelle à un rassemblement citoyen et républicain contre les violences dont sont victimes les élus de la République devant l’école Robert Desnos à Fleury-Mérogis ce lundi 16 septembre 2019 à 16h15.

La République doit être impassible face aux partisans de la violence et de la haine."

Olivier CORZANI, Maire de Fleury-Mérogis

A partir de la rentrée 2019, le Département offre la téléassistance gratuite pour que tous les Essonniens âgés ou en situation de handicap puissent vivre chez eux en toute sérénité.

Ce service, utilisé par 10000 bénéficiaires, représente un coût de 1,2 million d’euros pour le Département en 2020. Par exemple, le détecteur de surveillance de vie installé chez les personnes seules, jusque-là payant, sera offert. Et en plus, l’offre de services s’enrichit et se modernise, avec potentiellement des lunettes, des montres connectées ou encore de la vidéo-assistance.

Circulations, logement, environnement, cadre de vie… à quoi doit ressembler Fleury-Mérogis à l’horizon 2030 ?

Une enquête publique sur le Schéma de cohérence territoriale (SCOT) est en cours sur les 21 communes qui composent Cœur d’Essonne Agglomération (CdEA).

Concernant notre ville, cette enquête s’achèvera le 17 octobre 2019 à 17h30.

Le SCOT est un document d’urbanisme qui organise l’aménagement du territoire de l’ensemble des 21 communes à l’horizon des 10 prochaines années.

Le dossier et le registre d’enquête vous permettent de vous exprimer sur la question de ‘l’aménagement du territoire à l’échelle de la ville et de l’agglomération. Il est à votre disposition au service Urbanisme en mairie.

Avis d'enquête publique       Arrêté d'enquête publique

Le SCoT, kesako ?

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) est un document d’urbanisme et de planification. Il fixe les orientations générales d’aménagement du territoire de Cœur d’Essonne Agglomération à l’horizon 2030.
Il définit un cadre en matière « d’urbanisme, de logement, de transports et de déplacements, d’implantation commerciale, d’équipements structurants, de développement économique, touristique et culturel, de développement des communications électroniques, de qualité paysagère, de protection et de mise en valeur des espaces naturels, agricoles et forestiers, de préservation et de mise en valeur des ressources naturelles, de lutte contre l’étalement urbain, de préservation et de remise en bon état des continuités écologiques ».

Quels enjeux pour Fleury-Mérogis ?

Adopté par le Conseil communautaire en février dernier, le SCoT est entré dans une étape de concertation des 21 communes de l’agglomération, qui ont trois mois pour émettre un avis sur le schéma. Pour chacune d’entre elles il s’agit de se prononcer sur les orientations retenues dans le SCoT et d’y apporter les ajustements nécessaires.

Un avis comprenant des demandes d’ajustements pour répondre aux problématiques spécifiques de la ville a été présenté en Conseil municipal le 20 mai dernier et adopté à l’unanimité (voir la présentation).

La Ville de Fleury-Mérogis en partenariat avec le SPF organise une bourse aux livres.

Samedi 14 septembre 2019 de 10h à 17h à la salle intergénérationnelle.

Les livres seront revendus à 1€ au profit du Secours populaire.

Donnez une seconde vie à vos livres, BD et autres…

Les dons de livres seront collectés le vendredi 13 septembre de 10h à 17h à l’Espace intergénérationnel.

Vous pouvez également venir les déposer au CCAS en mairie.

Vous manquez de tonus et rêvez d’avoir une pratique sportive régulière mais ne savez pas quel club sportif rejoindre ? Ne cherchez plus ! La Ville lance un concept sportif original inspiré des bootcamps. Elle met en place à la rentrée une nouvelle activité tout public à partir de 16 ans.

Au programme : remise en forme, renforcement musculaire et cardiaque, stretching…

L’objectif : renforcer ses capacités physiques, se dépasser grâce à l’effet de groupe, pratiquer une activité de plein air en contact direct avec la nature et les paysages alentour…

Encadrés par un éducateur diplômé, les participants, hommes et femmes, se retrouveront une fois par semaine, le samedi de 12h à 13h30, dans un lieu différent selon les saisons (en extérieur toute l’année sauf l’hiver).

Renseignez-vous vite au forum le 7 septembre prochain !

1re session d'entraînement en plein air le samedi 14 septembre. RV devant le gymnase.

Renseignements et inscriptions : 01 69 46 72 60

Se munir d’un certificat médical et d’une décharge parentale pour les mineurs.

20 euros l’année - Gratuit les samedis 14, 21 et 28 septembre 2019 (tarif École municipale des sports à partir d’octobre 2019).

Le forum des associations aura lieu de 11h à 18h à la Pointe-Verte rue Roger-Clavier.

Stands, animations, démonstrations, incriptions Cma…

Restauration possible sur place.

Renseignements au CVL : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 01 69 46 72 09

Le Préfet de l'Essonne a activé le niveau 3 du plan canicule à compter de ce lundi 22 juillet. Nous vous rappelons qu'il est important d'adopter les bons gestes de prévention.

Les horaires d'ouverture de la Mairie sont adaptés en conséquence : 7h30-15h30 du lundi au vendredi inclus.

Les horaires habituels des centres de loisirs sont maintenus.

Pour faire face à ces fortes chaleurs dans nos centres de loisirs, les équipes d'animateurs diposent de climatiseurs et de packs d'eau qui leurs ont été livrés. Des jeux d'eau seront proposés aux enfants le matin, tandis qu'ils resteront l'après-midi dans les locaux au frais.

Les sorties dans des parcs ombragés, points de baignade et autres endroits frais ou rafraîchissants sont maintenues.

La Ville propose pour les jeunes Floriacumois âgés de 12 à 15 ans, deux séjours du 7 au 21 août, organisés avec l’association Les Pionniers de France.

5 jeunes pourront ainsi partir en Charente-Maritime et 5 autres en Ardèche.

Au programme : camping itinérant, activités sportives et nautiques, apprentissage de l’autonomie.

Renseignements et inscriptions avant le 1eraoût au service Régie en mairie – 01 69 46 73 60

Fournir un test anti-panique ou brevet 25 mètres.

Les bons CAF et Chèques-vacances sont acceptés.

Transport SNCF.

sejours jeunes ete 2019

Télécharger l’affiche séjours 12-15 ans du 7 au 21 août

Les travaux de transformation du terrain de foot en herbe en terrain synthétique ont démarré ce lundi. Ce nouvel équipement, accessible au plus grand nombre, vise à développer la pratique sportive.

IMG 9698

Présenté lors du débat d’orientation budgétaire et acté lors du vote du budget, le projet de transformation du terrain de foot en herbe en terrain synthétique a démarré lundi 1er juillet. Les travaux prévoient la transformation du terrain en herbe en synthétique, la création d’un éclairage et d’une tribune.

Ce nouvel équipement, qui vise à développer la pratique sportive sur la ville, sera accessible à un plus grand nombre d'usagers, aux écoles, collèges et lycées, mais aussi aux enfants du club de rugby.

Fin des travaux : mi-septembre (fin octobre pour l’éclairage).

 

Suite à la réunion publique du 18 avril dernier, la municipalité vous invite à rencontrer l’expert en charge des nouveaux prélèvements le lundi 8 juillet 2019 à 17h en mairie. Réunion suivie d’une visite sur site.

IMG 9697

Mot du maire, Olivier Corzani :

"Le terrain des 7 hectares est aujourd’hui un immense terrain vague totalement défiguré. Sous couvert d’apport en terres végétales pour développer la culture de légumineux bio, plusieurs centaines de milliers de tonnes de déchets y ont été déposés entre avril et octobre 2017. Aucune autorisation de la préfecture ne permettait cette décharge, par définition illégale.

Aujourd’hui, le terrain des 7 hectares est « gelé » et inutilisable en l’état. Pour remédier à ce problème, la ville devrait supporter un coût financier de l’ordre de plusieurs millions d’euros en vue de le réhabiliter compte-tenu du prix à la tonne actuelle du transport et du stockage des déchets.

Je refuse cette double-peine scandaleuse pour les habitants de Fleury.

Depuis deux ans, le flou autour de cette affaire continue et exaspère la grande majorité des Floriacumois. La municipalité travaille pour obtenir des réponses concrètes et lever toutes les inquiétudes. Quels sont les déchets qui ont été déposés ? D’où viennent-ils ? Qui sont les responsables ?

Nous faisons les premiers pas d’un processus qui s’inscrit sur le long terme et nous ne lâcherons rien jusqu’à obtenir une totale transparence.

Dans la continuité de la réunion publique du 18 avril 2019 et comme convenu lors de ce rendez-vous, de nouveaux prélèvements seront réalisés les 8 et 9 juillet prochain. La méthode retenue sera expliquée par un expert présent sur place. Les résultats des analyses seront ensuite communiqués.

Avec les citoyens, la municipalité travaille à faire la lumière sur cette zone d’ombre qu’est l’affaire du terrain des 7 hectares.

Vous pouvez compter sur ma volonté".

 

  • Lever toutes les zones d’ombre

Quels sont les déchets déposés sur le terrain des 7 hectares ? On sait déjà que la société qui avait en charge le projet d’aménagement agricole voulue par l’ancienne équipe municipale a fait venir des « matériaux nobles issus du BTP », autrement dit des déchets de chantiers pour les déposer sur le terrain des 7 hectares. Deux sondages réalisés par un expert auront lieu les lundi 8 juillet et mardi 9 juillet entre 9h et 16h pour étudier finement la composition des sols et ainsi définir le type de déchets déposés. Vous serez associés à la démarche : une réunion avec l’expert aura lieu en mairie le lundi 8 juillet à 17h. À cette occasion, il vous expliquera sa méthode de prélèvement et répondra à toutes vos interrogations. Nous procéderons par la suite à une visite du site en présence de l’expert.

Pourquoi, finalement, aucun projet agricole n’a vu le jour sur le terrain des 7 hectares ? Pourquoi la ville a procédé à un bon de commande de 5 040 € pour réaliser un projet « fantôme » ? La ville mobilise actuellement tous les moyens juridiques à sa disposition pour faire toute la lumière sur cette affaire. Nous ne manquerons pas de revenir vers vous dès que nous aurons des éléments concrets et explicites.

 

  • Pourquoi refaire de nouveaux prélèvements après ceux de juillet 2017 ?

Les sondages réalisés par la société IGEOTEX présentaient des inconvénients qui nuisaient à la qualité des analyses : prélèvements effectués de 0 à 1,6 mètre ; utilisation d’une tarière ce qui engendrait de nombreux refus...

La nouvelle méthode proposée repose sur des sondages aléatoires selon les normes fixées par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières. Les échantillons seront collectés à l’aide d’une pelle mécanique munie d’un bras permettant d’atteindre une profondeur de 5 mètres. Les échantillons seront analysés par un laboratoire agréé par le Ministère de la transition écologique.

 

  • Et la suite ?

Nous organiserons une réunion publique dès connaissance des résultats des prélèvements et s’il faut refaire des analyses, nous en referons.

 

La municipalité lance une pétition pour un service postal de qualité sur la ville. Elle est téléchargeable ici et sera disponible à partir de cet après-midi dans les points d'accueil du public (mairie, équipements et structures municipales...).

IMG 9619

Les choix récents de la direction du groupe La Poste pour notre bureau de poste ont été durement ressentis dans notre quotidien : réduction importante des horaires d’ouverture de notre bureau de poste depuis le 15 avril 2019, défaillance dans la distribution des colis et courriers, « fermeture estivale » entre le 5 août et le 24 août 2019…

La Poste agit aujourd’hui davantage comme une entreprise privée en privilégiant des logiques de rentabilité plutôt que des logiques de réponse aux besoins de la population. Cela se traduit concrètement par des suppressions importantes d’emplois, la fermeture de bureaux de postes jugés « non profitables » ou encore le recours accru à des intérimaires pour la distribution du courrier avec comme conséquence une baisse de la qualité du service rendu à l’usager.

Nous sommes nombreux à avoir la triste impression que la direction du groupe La Poste prépare une fermeture progressive de notre bureau de poste. Si cela venait à se confirmer, nous serions contraints de nous rendre à Sainte-Geneviève-des-Bois pour récupérer notre courrier, ce qui poserait de sérieux problèmes aux personnes non véhiculées, âgées ou à mobilité réduite.

Pourtant, au regard de sa population, Fleury mérite un bureau de poste de plein exercice comme c’est le cas, par exemple, à Marolles-en-Hurepoix, commune de 5 200 habitants.

La municipalité refuse cette situation d’injustice. Nous demandons de la direction du groupe La Poste qu’elle nous traite avec dignité et respect. Nous avons le droit à un service public postal de qualité.

C’est pourquoi, la municipalité vous invite à signer cette pétition pour que la direction du groupe La Poste prenne enfin ses responsabilités à notre égard.


DU CONCRET POUR LES HABITANTS : LA POSTE DOIT INVESTIR À FLEURY !
• Création d’un véritable bureau de poste avec une banque postale
• Extension des horaires d’ouverture du bureau existant jusqu’à 19h
• Distribution régulière du courrier
• Ouverture d’un guichet supplémentaire
• Réaménagement du bureau actuel.


Je signe pour une Poste de qualité à Fleury-Mérogis !

Télécharger la pétition

Télécharger l'affiche

 

 

 

 

 

 

 

Compte tenu de l’épisode caniculaire annoncé et en accord avec les services de l'Education nationale, la municipalité prend la décision de fermer les locaux des trois groupes scolaires les jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019.

Les crèches municipales sont également fermées les jeudi 27 et vendredi 28 juin.

Nous vous remercions pour votre compréhension dans cette situation très exceptionnelle.

Une information spécifique sera mise en œuvre sur les supports de la ville et devant les structures municipales.

CANICULE

A l’appel de plusieurs organisations syndicales, un mouvement de grève nationale contre la loi de transformation de la fonction publique est organisé le jeudi 27 juin 2019. Compte-tenu de la forte participation des personnels à ce mouvement, nous ne sommes pas en mesure d'assurer un encadrement suffisant de certaines activités, les structures périscolaires ne seront donc pas toutes ouvertes :

 

Accueil
du matin

Restauration

Etude

Accueil
du soir

Desnos
maternelle

FERMÉ

FERMÉ

FERMÉ

FERMÉ

Desnos élémentaire

FERMÉ

FERMÉ

FERMÉ

FERMÉ

Curie
maternelle

OUVERT

FERMÉ

FERMÉ

FERMÉ

Curie
élémentaire

OUVERT

FERMÉ

FERMÉ

FERMÉ

Langevin maternelle

OUVERT

FERMÉ

FERMÉ

OUVERT

Langevin élémentaire

FERMÉ

FERMÉ

FERMÉ

OUVERT

Engagée dans un vaste plan d’amélioration de son cadre de vie, la ville participe cette année au concours des villes et villages fleuris, organisé par le Conseil départemental de l’Essonne par délégation du Conseil national des villes et villages fleuris. Une participation qui vise à décrocher une première fleur, à valoriser le patrimoine naturel et paysager de la ville et valoriser les agents du service des Espaces verts. Passage du jury le mardi 25 juin, verdict courant juillet !

Voir le dossier de candidature de la ville

 

En savoir plus |

Sur le site du Conseil départemental :
http://www.essonne.fr/cadre-de-vie-environnement/concours-de-fleurissement-2019/

IMG 6988

Le droit aux vacances, pour tous. C’est pour défendre cette idée que la ville de Fleury-Mérogis, en partenariat avec l’antenne locale du Secours populaire, vous propose deux journées à Fort-Mahon-Plage (dans la Somme), les dimanche 30 juin et samedi 17 août 2019.

IMG 9343

Départ à 6h de l’école Joliot-Curie. Retour vers 20h.

Transport pris en charge par la mairie.

Prévoir son repas.

Inscription obligatoire, dans la limite des places disponibles, au local du Secours populaire, rue de l’Ecoute s’il pleut, les mercredis et jeudi de 9h à 11h30.

Tarifs : 3 euros par enfant (gratuit pour les moins de 3 ans), 6 euros par adulte.

Pour la journée du 30 juin : inscriptions jusqu’au 27 juin (165 places disponibles).

Pour la journée du 17 août : inscriptions jusqu’au 26 juillet (275 places disponibles).

Renseignements au 01 69 04 63 01

Le prochain conseil municipal se tiendra lundi 24 juin 2019, à 20h en mairie.

20H00 Questions ouvertes du public (durée maximum de 30 minutes)

Décisions du Maire prises en vertu de l’article L2122-22 du CGCT

Approbation du compte rendu du 20 mai 2019

Démission de Madame Magou Soukouna du groupe « Un avenir pour Fleury »

Démission de Madame Mélanie Barbou du groupe « Fleury avant tout »

Information au conseil municipal : fin de détachement sur emploi fonctionnel de la Directrice générale des services

Ordre du jour :

  • Compte de gestion
  • Compte administratif
  • Indemnité au receveur municipal
  • Rapport sur l’utilisation des dotations de solidarité (DSU) et Fonds de solidarité Ile de France (FSRIF) des communes de la Région Ile de France sur l’exercice 2018
  • Allongement de la garantie d’emprunt initiale de la commune à IDF Habitat dans le cadre du réaménagement de différents prêts auprès de la Caisse des dépôts et consignation
  • Allongement de la garantie d’emprunt initiale de la commune à Osica (CDC habitat dans le cadre du réaménagement de différents prêts auprès de la Caisse des dépôts et consignation
  • Allongement de la garantie d’emprunt initiale de la commune à 1001 vies dans le cadre du réaménagement de différents prêts auprès de la Caisse des dépôts et consignation
  • Adhésion de la ville de Fleury-Mérogis à l’association des villes pour la propreté urbaine (AVPU)
  • Vente de parts de la SEMARDEL
  • Rapport de la commission locale d’évaluation des charges transférées (CLECT) : évaluation financière du transfert de la voirie à Saint-Germain-lès-Arpajon à Cœur d’Essonne agglomération
  • Retrait de la délibération Linky du 20 juin 2016
  • Retrait de la délibération Linky du 17 décembre 2018
  • Réactualisation des tarifs municipaux 2019/2020
  • Organisation du voyage des séniors : autorisation de signer une convention avec l’ANCV
  • Approbation de la convention de partenariat avec l’antenne locale du Secours Populaire Français portant sur les modalités d’organisation de journées à la mer en faveur des familles floriacumoises
  • Création d’un poste de chargé de mission jeunesse
  • Tour de table / questions diverses

Copie de Copie de FLEURY MEROGIS

Lutter contre la précarité énergétique, éviter les dettes et les coupures d’énergie : c’est l’objectif de la convention signée ce mardi 18 juin par la ville et EDF.

IMG 9422

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville de Fleury-Mérogis et EDF ont signé ce mardi 18 juin une convention de partenariat en matière de lutte contre la précarité énergétique et le maintien de l’énergie. Cette convention, signée par Monsieur le Maire, Olivier Corzani, Madame Danielle Moisan, Maire adjointe en chargée du Développement social, de la Santé et du Logement, et Monsieur Hoizey, Directeur du développement du territoire EDF, doit permettre aux habitants de la ville en situation de précarité de bénéficier d’actions de prévention permettant la maîtrise des consommations. Elle leur permet également de connaître les différents dispositifs et procédures d’aide en matière d’énergie, d’être informés et orientés vers les différents partenaires habilités à constituer les dossiers.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la politique municipale de lutte contre la précarité énergétique des habitants et vise à éviter les dettes et les coupures d’énergie.

Contact : Service Logement 01 69 46 72 00

Voir la convention

IMG 9424

Discours de Monsieur le Maire, Olivier Corzani, lors de la commémoration de l’appel du 18 juin 1940.

IMG 9398

"Mesdames, Messieurs,

L’appel du 18 juin 1940 du Général de Gaulle revêt une signification particulière dans notre Histoire nationale. Le 18 juin, ce n’est pas seulement le souvenir d’un officier militaire encore méconnu des français qui osa défier le vieux maréchal. Le 18 juin, c’est avant tout l’appel de la République, de la démocratie et de la Liberté à poursuivre le combat contre l’avancée du fascisme hitlérien et mussolinien. C’est l’appel du courage et de la raison contre l’abandon national et les fantasmes réactionnaires des dirigeants vichystes et collaborationnistes.

En appelant les Français à poursuivre le combat contre l’Allemagne nazie, le Général de Gaulle envoya un message clair et cinglant à Pétain et tous ceux qui haïssaient la République : la France peut et doit continuer la guerre pour son honneur et sa liberté. Non la prétendue « Révolution nationale » et le projet de société qu’elle porte, ce n’est pas la France. Vichy, ce n’est pas la France. Ce n’est pas la République.

Après le discours de la honte de Pétain le 17 juin 1940, l’appel du 18 juin annonça symboliquement le début de la Résistance à l’occupant nazi et à ses vassaux.

Pour de Gaulle, la guerre en cours n’était pas une redite de la guerre de 14-18 et encore moins de celle de 1870. Les enjeux ne tournaient plus autour d’alliances militaires ou de revendications territoriales mais bel et bien autour de considérations idéologiques. Cette guerre engageait le destin de l’idée démocratique et de la Liberté sur le vieux continent. Cette vision du conflit était partagée par d’autres résistants de la première heure. Je pense notamment aux députés communistes Charles Tillon et Gabriel Péri qui restèrent fidèles à la ligne antifasciste du Front populaire. Avant l’appel du 18 juin, il y eut un autre appel – celui du 17 juin et rédigé par Charles Tillon. Sous forme de tract, ce document appelait les Français à résister au nazisme et servit par la suite de trame principale au « manifeste de Bordeaux » du 18 juillet 1940 qui qualifiait l’armistice de « pacte de bourreaux ».

Loin de « suspendre la guerre », l’armistice du 22 juin 1940 posa, en réalité, les jalons d’une politique collaborationniste voulue et déterminée.

C’est pour cette raison que Charles Maurras, théoricien de l’Action française, parlait de la défaite de l’armée française dans la bataille de France comme une « divine surprise ». Aux yeux de ses partisans et de ceux de Pétain, la débâcle militaire constituait tout simplement une belle opportunité pour imposer leurs doctrines liberticides et mortifères au peuple français. Ces individus ont trahi et déshonoré la patrie pour satisfaire leurs propres intérêts politiques au détriment de ceux de la Nation toute entière. Ils ont voulu et espérer la défaite de la France et de la République. Vichy - et cela doit être rappelé sans cesse - est allé beaucoup plus loin que ce qu’exigeait l’occupant nazi. 1940 fut, en réalité, la revanche tant attendue des forces politiques les plus rétrogrades sur la République depuis la crise du 16 mai 1877. Ce fut une défaite pour la République mais une victoire pour l’alliance entre le drapeau blanc, les héritiers d’Edouard Drumont et d’Arthur de Gobineau ainsi que des opportunistes avides de pouvoir autour de Pierre Laval.

On comprend mieux aussi pourquoi le célèbre historien et résistant Marc Bloch parlait d’une démission des élites politiques et militaires pour expliquer le bourbier dans lequel s’était mise la France en juin 1940. Ces gens avaient perdu la passion de la République, de la Liberté et de l’Égalité. Ils avaient perdu la passion de la France.

C’est Albert Lebrun, président de la République en exercice, qui remplaça Paul Reynaud par le maréchal Pétain en tant que chef du gouvernement le 16 juin 1940 alors que, dans le même temps, la France avait le choix de poursuivre la lutte aux côtés des britanniques dans le cadre d’une union politique et militaire avec la Grande-Bretagne.

N’oublions pas qu’une très grande majorité des parlementaires votèrent les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940. Je veux à cet égard saluer la mémoire des 80 parlementaires qui dirent non au sabordage de la République.

Désobéir par fidélité à ses convictions peut être un acte de courage. Quand la gravité de la situation l’exige, c’est même un devoir. L’appel du 18 juin en est un exemple édifiant.

Il ne faut jamais céder son chemin lorsqu’on a l’intime conviction que l’on sert la justice et la vérité. Pour de Gaulle, résister, c’était dire non à la forfaiture vichyste, c’était croire en la France envers et contre tous dans les heures plus sombres de notre Histoire."

Discours de Monsieur le Maire, Olivier Corzani, à l'ouverture de la fête de la ville samedi 15 juin 2019.

IMG 9124

"Mesdames, Messieurs,

Je voudrais vous dire quelques mots en ouverture de cette édition 2019 de la Fête de la Ville.

Chaque année, la Fête de la Ville est un évènement tant attendu par nous tous.

Ce que nous y célébrons, c’est non seulement Fleury, mais aussi et surtout ses habitants, celles et ceux qui, au quotidien, font la ville parce qu’ils y habitent, parce qu’ils y travaillent ou s’engagent pour la collectivité. Plutôt que de parler de « Fête de la Ville », je devrais plutôt parler, pour être plus précis, de la « Fête de tous les Floriacumois ».

Fleury c’est vous, c’est nous tous. Ce sont toutes ces associations et ces bénévoles qui font la richesse de notre ville. À Fleury, il existe une énergie citoyenne, une volonté commune de porter des projets qui rassemblent, des projets à l’initiative des habitants, à votre initiative et qui apportent du bonheur de vivre dans nos quartiers. Je veux, à ce titre, remercier tous les bénévoles et associatifs de s’être investis avec autant d’envie et de passion pour cette nouvelle édition de la Fête de la Ville.

Vous nous montrez à quel point les associations sont utiles à la population en terme de vivre-ensemble, de cohésion sociale et de cadre de vie. Bien vivre et habiter sa ville, c’est aussi grâce à vous et aux nombreuses activités que vous proposez aux Floriacumois.

Je veux aussi saluer le travail des agents municipaux qui se sont durement mobilisés pour nous organiser cette belle fête populaire. Je pense notamment au service culturel, vie locale et associative, qui a travaillé d’arrachepied pour vous proposer cette belle programmation riche et diverse qui ravira à la fois petits et grands. Voilà ce que signifie concrètement le service public dans toute sa noblesse : des femmes et des hommes dévoués au bien commun et à l’intérêt général. Je veux, avec vous, les remercier chaleureusement. Eux-aussi font la ville.

La Fête de la Ville nous rappelle à juste titre que le service public, tel que nous le vivons au quotidien, cimente le lien social. C’est de la solidarité en action. Ce n’est pas une « charge » comme on l’entend trop souvent malheureusement. Tout le monde en bénéficie et aujourd’hui nous en apportons la preuve.

Ces moments conviviaux sont précieux dans la vie d’une commune. Ce n’est pas tous les jours où nous pouvons tous nous retrouver et mieux nous connaître. Le vrai visage de Fleury, il est ici. C’est celui d’une ville à taille humaine, celui d’une « ville monde », une ville où l’on fait société, où l’on fait du commun malgré nos différences. À l’heure où certains attisent la haine, à l’heure où l’on tente d’ériger des digues entre les Hommes et les peuples, Fleury renvoie un message de paix, un message authentiquement républicain à contre-courant des discours belliqueux et haineux qui prônent le repli identitaire et qui ont, aujourd’hui malheureusement, droit de cité. Cette diversité, cette richesse humaine, c’est notre fierté, notre force. Il nous faut cultiver cet état d’esprit, cet esprit de rassemblement autour des valeurs de paix et de fraternité, ces valeurs pour lesquels nous sommes tous très attachés et qui sont le cœur même de la Fête de la Ville.

À vous tous, aux jeunes, à nos aînés, je vous souhaite de passer une excellente journée dans la joie et la bonne humeur".

 

Le festival "Les pieds dans l'herbe" 2019 sera l'occasion pour les habitants de découvrir sur scène des artistes locaux et amateurs. Si vous avez un incroyable talent, vous pouvez aussi monter sur la scène, ouverte au public de 15h à 19h. Rendez-vous samedi 22 juin, à partir de 15h à la Pointe Verte (rue Roger-Clavier).

Image 1

Ouverture du festival à 15h

15h-19h | Scène ouverte aux artistes en herbe de la ville

19h | DJ DEZIL + balances

20h30 | LEEL CHRIS (pop urbaine)

21h | Mathieu RUBEN - Ragga Dub Force

21h30 | DIGITAL POURPRE (divers)

22h10 | KIEN (rap)

22h30 | Lost Fucking Mind (rock-métal)

23h10 | Mikeysem + TVMCXDI (électro-rap)

23h40 | GLORY'Z (afro urban)

Fermeture du festival vers minuit.

Voir le programme

 

Ils sont arrivés en nombre particulièrement élevé cette année. Revigorés par la disparition progressive de certains prédateurs (chauves-souris, poissons, grenouilles…), les moustiques ont envahi nos espaces verts et nos jardins. Alors que faire ? Contre les moustiques, mais aussi les frelons ou les chenilles processionnaires, chacun a son rôle à jouer.

Des nichoirs à chauves-souris. La mairie, soucieuse de la préservation de l’écosystème environnemental, ne s’engagera pas dans un traitement chimique d’ampleur. Ces traitements, très efficaces contre les moustiques, le sont aussi malheureusement sur toutes les autres espèces d’insectes, y compris les abeilles. En revanche, la ville préfère s’appuyer sur des méthodes douces et écologiques. Des nichoirs à chauves-souris seront prochainement installées dans la ville afin de favoriser le retour de ces anti-moustiques naturels et efficaces (jusqu’à 500 à 600 moustiques avalés par chauve-souris chaque nuit).

Sans titre1

Trois pièges à moustiques-tigres sur la ville. Par ailleurs, trois pièges sont installés sur la ville par le Conseil départemental, dans les zones identifiées à risque (zones boisées).

Eliminer les eaux stagnantes. Chaque habitant est invité à adopter certains bons gestes afin de lutter contre la prolifération de moustiques : éliminer les endroits où l’eau peut stagner, changer l’eau des plantes et des fleurs, couvrir les réservoirs d’eau, vérifier le bon écoulement des gouttières… Plusieurs plantes anti-moustiques permettent d’éloigner nos amis volants, comme la citronnelle, la lavande, la mélisse ou encore l’aurone. De nombreux sites internet spécialisés dressent la liste exhaustive de ces anti-moustiques naturels.

Et les frelons asiatiques ? Il n’y a pour le moment aucune stratégie collective contre ce frelon qui soit reconnue efficace. La seule disposition mise en place c’est de faire détruire le nid par un professionnel (la ville prend en charge ceux se trouvant sur l’espace public) et de prévenir le Muséum d’Histoire Naturelle juste afin de cartographier le nombre de nids dans la région et de surveiller l’expansion (http://inpn.mnhn.fr/fichesEspece/Vespa_velutina_fichiers/Fiche_signalement_Vespa.pdf).

Incinérer les nids de chenilles processionnaires. Concernant les chenilles processionnaires, chaque Floriacumois, propriétaire ou locataire, doit supprimer et incinérer les nids des chenilles processionnaires (arrêté municipal n°18-16). Les nids sont repérables par de gros cocons blancs facilement visibles à la cime des arbres. Pour les éliminer, il est fortement conseillé de faire appel à des professionnels qualifiés.

Soyons tous mobilisés et vigilants pour un été sans risques !

 

En savoir plus :

Le moustique tigre en Ile-de-France :
https://www.iledefrance.ars.sante.fr/moustique-tigre-en-ile-de-france

Vigilance moustiques, site d’information actualisé sur les moustiques :
https://vigilance-moustiques.com/

Discours de Monsieur le Maire lors du pot d’arrivée et de départ des médecins, ce vendredi 7 juin 2019.

IMG 8702

"Mesdames, Messieurs,

Mes chers concitoyens, mes chers amis,

Permettez-moi tout d’abord de vous dire l’immense plaisir que j’ai d’être parmi vous ce soir. J’ose imaginer que ce sentiment est largement partagé par vous tous ici présents pour cet évènement si particulier.

Au nom de la municipalité de Fleury-Mérogis, je veux saluer les docteurs Philippe Vienot, Andrzej Platek et Nabil Bensalem. Ils nous font l’honneur d’être venus ce soir partager notre joie.

Quant aux docteurs Dahan, Haffaf et Lahib, ils s’excusent de leur absence pour raisons professionnelles. Leur indisponibilité souligne à quel point on commence vraiment à manquer de médecins en France et dans nos territoires…En tout cas, je tiens à les remercier d’avoir manifesté leur intérêt pour Fleury.

À MM. Bensalem, Dahan, Lahib et Haffaf, Fleury leur dit bienvenue. Nous sommes tous très heureux de les accueillir ici à Fleury-Mérogis. Ils étaient impatiemment attendus. Leur arrivée représente beaucoup pour les floriacumois, pour leur bien-vivre et leur santé. Nous leur disons Merci. Merci d’avoir choisi Fleury.

À Messieurs Platek et Vienot, vous avez tant donné à Fleury et aux floriacumois. Vous étiez appréciés de tous et nous allons, évidemment, vous regretter. À vous aussi nous voulons vous dire chaleureusement, amicalement, simplement : Merci.

Ce soir, nous célébrons une avancée significative pour le droit à la santé des floriacumois.

À partir de septembre, Fleury-Mérogis comptera 4 nouveaux médecins généralistes sur son territoire. Outre le remplacement de Messieurs Platek et Vienot au cabinet des Sources par les docteurs Dahan et Bensalem, le cabinet médical des Joncs-Marins se verra également attribuer de deux médecins généralistes, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent : les docteurs Haffaf et Lahib.

Il s’agit là (et j’insiste) d’une belle victoire pour Fleury et contre la désertification médicale de nos territoires. Cette victoire n’est autre que l’aboutissement de la mobilisation citoyenne menée depuis l’an dernier autour du collectif santé. C’est aussi le résultat de l’engagement et du soutien des professionnels de santé, notamment des docteurs Platek et Vienot.  Ils ont su nous apporter une aide précieuse afin d’assurer leur remplacement au cabinet médical des Sources. Ce soir, par cette cérémonie, nous leurs montrons toute notre gratitude à leur égard.

Aujourd’hui n’est pas un jour anodin. Le lieu, l’objet et les chiffres ne sont pas anodins. Nous retiendrons plusieurs chiffres : 8, 4 et 2.

Cela fait donc maintenant 8 mois que nous nous retrouvions en ce lieu exact, en compagnie d’une centaine de floriacumois, pour manifester notre soutien aux docteurs Platek et Vienot et constituer un collectif santé. En cette soirée du 24 octobre 2018, les médecins, lassés d’une relation qui n’a cessé de se dégrader et de ne pas être entendu par la municipalité de l’époque, exprimaient publiquement leur désir d’exercer sur un autre territoire malgré le lancement d’une pétition il y a déjà plus de deux ans. Les floriacumois étaient donc venus manifester leur besoin d’accéder à une offre de santé de proximité et l’inquiétude de voir Fleury-Mérogis se transformer en désert médical.

Aujourd’hui, se soigner dans une ville de la grande couronne parisienne s’apparente, en effet, de plus en plus à un parcours semé d’embuches et synonyme de galères au quotidien. Ce n’est pas un hasard si la région Ile-de-France, et en particulier le département de l’Essonne, sont considérés par l’Agence régionale de santé comme des déserts médicaux. Cette situation ne va pas s’arranger. On pourrait, d’ailleurs, débattre sur les nombreuses causes profondes et structurelles de ce phénomène dramatique : départs en retraite, pénurie de médecins; manque d’ambitions de l’État… la liste est longue.

Cela dit, n’oublions pas que les médecins, ce sont aussi des femmes, des hommes, ce sont des pères et des mères de famille qui, eux-aussi, aspirent à vivre et habiter la ville avec des services de proximité, des équipements publics de qualité, des transports en commun ou encore des loyers abordables et décents pour leur activité professionnelle et leur logement : en somme, ils sont à la recherche d’une certaine qualité de vie comme nous tous. Quand l’État, par sa politique d’austérité, fragilise les territoires en malmenant l’autonomie financière des collectivités territoriales, il empêche les communes de répondre au mieux aux besoins de leur population. Le résultat, vous le connaissez : c’est l’aggravation des inégalités territoriales, c’est la concentration des professionnels de santé dans les territoires les mieux lotis et les plus aisés.

Nous n’attendrons pas que l’État – pourtant garant de la solidarité nationale – intervienne même si les français ont récemment exprimé avec force leurs exigences de proximité, de justice et d’égalité.

Nous à Fleury, nous avons pris nos responsabilités. Nous avons agi concrètement et avec détermination. Les défis à relever étaient de taille puisqu’il s’agissait à la fois de les remplacer et de développer l’offre médical au cabinet des Joncs-Marins. Nous y sommes parvenus, grâce à vous tous, par-delà nos divergences d’opinions. Chacun a su apporter sa pierre à l’édifice.

Pour créer les conditions favorables à la venue de nouveaux médecins généralistes sur Fleury, la municipalité a investi dans l’achat de matériel médical et informatique dans les deux cabinets médicaux. La Ville s’est, par ailleurs, engagée à mettre à disposition un secrétariat. Enfin, pendant un an, tous nos professionnels de santé exerçant dans un des deux cabinets médicaux seront exemptés de loyers.

Ces efforts que nous avons réalisés, nous les assumons avec fierté. Ce sont des investissements utiles à la population, au service de l’intérêt général. Oui, les floriacumois méritent que l’on fasse le maximum pour leur santé. Oui, l’accès à des soins de proximité, de qualité, c’est un droit humain fondamental qui doit réellement s’appliquer.

Ce succès ne doit pas être vu comme une finalité mais comme un point d’appui qui doit nous emmener vers d’autres réussites collectives. Pour Fleury, portons l’ambition d’une offre de soins de proximité, d’excellence et accessible à tous.

Car l’avenir, c’est le développement de la santé de proximité et non la concentration, la centralisation des soins dans d’immenses établissements déconnectés des réalités locales. C’est une condition indispensable si l’on veut aller vers plus d’efficacité et une meilleure prise en charge des patients. C’est, d’ailleurs, ce qu’affirme à raison et à contre-courant le haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie qui propose de mettre en œuvre « un scénario de rupture » visant à « répondre au mieux aux besoins de la population et à davantage de justice dans tous les territoires ».

Bien sûr, cela fait à peine 4 mois que nous sommes élus comme majorité municipale. En 4 mois nous avons le temps de faire si peu de choses, et pourtant il s’en est déjà passée beaucoup !

  • Nous avons entamé des rencontres avec les différents interlocuteurs pour travailler sur la propreté de la ville. Si le résultat ne nous satisfait pas pleinement, une amélioration importante se fait sentir.
  • Sur les écoles, nous disposons dorénavant de projections sur les rentrées scolaires des prochaines années, avec le besoin pressant d’un nouveau groupe scolaire pour la ville et plus de 200 enfants à scolarisé pour la rentrée 2020.
  • Nous avons aussi rencontré le Département pour défendre la nécessité d’un collège à Fleury-Mérogis. Sujet sur lequel il faudra se mobiliser ensemble pour convaincre le département du bien-fondé de ce besoin.
  • Sur la démocratie et la participation citoyenne, nous avons initié une parole citoyenne en début de chaque conseil municipal et les comités de quartier dans chaque quartier de la ville.
  • Tant d’autres sujets restent encore à traiter pour améliorer le cadre de vie des Floriacumois, pour un Fleury humain, rassemblé et solidaire.

Vous le savez, tout ne peut pas se résoudre en 1 an mais l’énergie, la volonté d’apporter un peu de bonheur de vivre aux Floriacumois, est là, forte et déterminée, plus que jamais".

IMG 8787

Avec le départ annoncé en décembre 2018 des deux médecins généralistes situés au cabinet médical des Sources, Fleury risquait de devenir un désert médical. Grâce à la mobilisation citoyenne et à l’action de la municipalité, la situation a pu être renversée. Les docteurs Philippe Vienot et Andrzej Platek ont également apporté une aide précieuse pour assurer leur remplacement.

À partir de septembre, Fleury comptera au total 5 médecins généralistes à temps plein sur son territoire dont 2 au cabinet médical des Joncs-Marins et 2 au cabinet médical des Sources.

De nombreux efforts ont été réalisés par la municipalité afin de rééquilibrer et développer l’offre de soins à Fleury : achat par la ville du matériel informatique et médical aux cabinets des Joncs-Marins et des Sources ; mise à disposition du secrétariat ; prise en charge pendant un an des loyers pour tous les professionnels de santé exerçant dans les deux cabinets médicaux.

Cette avancée doit, à l’avenir, servir de point d’appui pour emmener Fleury vers d’autres réussites collectives au service d’une santé d’excellence et de proximité accessible à tous.

Pour célébrer cette victoire, la municipalité invite tous les floriacumois à partager un moment de convivialité devant le cabinet médical des Sources, au 55 bis rue André Malraux, le vendredi 7 juin à 20h en présence de leurs nouveaux – et anciens - médecins.

IMG 8519

"FAIRE LA VILLE ENSEMBLE

À l’automne, la communauté d’agglomération Coeur d’Essonne, à laquelle appartient Fleury, adoptera définitivement son Schéma de cohérence territorial, le « SCOT ». Il fixera les grandes lignes du développement de notre ville à l’horizon 2030 en matière de logements, de transports et d’équipements publics. La municipalité a rendu un premier avis sur ce projet en conseil municipal du 20 mai dans lequel nous demandons à Coeur d’Essonne de prendre en compte vos aspirations à mieux vivre et habiter la ville.

Autre moment important : le renouvellement de l’accord-cadre entre l’Association des maires de France, le groupe La Poste et l’État en janvier 2020. Sa révision impactera la présence postale sur notre territoire pour les années à venir. Je mesure les difficultés que vous rencontrez sur ce point au quotidien.

C’est pourquoi, sur ces deux sujets qui vous concernent directement dans votre vie quotidienne actuelle et future, la Municipalité a décidé d’organiser deux réunions publiques : le mercredi 12 juin à 20h sur le projet de SCOT et le jeudi 20 juin à 20h sur le devenir de notre bureau de poste où seront conviés des représentants d’organisations syndicales ainsi que la direction du groupe La Poste.

Ensemble, donnons de la force à vos exigences pour qu’elles soient réellement entendues et respectées."

Olivier Corzani, Maire de Fleury-Mérogis

Image 1

Retour sur la réunion publique du 28 mai 2019.

Face à l’augmentation continue des effectifs scolaires, la municipalité a engagé trois pistes d’actions présentées hier en réunion publique : évolution des accueils de loisirs et des écoles, travail avec les équipes d’animation pour préparer l’été et la rentrée 2019, étude de la construction d’un quatrième groupe scolaire.

Retrouvez ici l’exposé présenté hier à la réunion publique, à laquelle de nombreux parents d’élèves et habitants ont participé. D’autres réunions seront proposées prochainement, afin d’identifier et de mettre en œuvre les meilleures conditions d’accueil et d’enseignement pour nos enfants.

IMG 8428

 

INSCRITS 3528

VOTANTS 1305

ABSTENTIONS 2223

NULS 22

BLANCS 42

EXPRIMES 1241

 

BARDELLA Jordan 29,09% (361 voix)

LOISEAU Nathalie 12,25% (152 voix)

BROSSAT Ian 11,44% (142 voix)

AUBRY Manon 11,28% (140 voix)

JADOT Yannick 9,02% (112 voix)

HAMON Benoît 4,83% (60 voix)

DUPONT-AIGNAN Nicolas 4,11% (51 voix)

BELLAMY François-Xavier 3,71% (46 voix)

GLUCKSMANN Raphaël 3,06% (38 voix)

Résultats complets

 

Circulations, logement, environnement, cadre de vie…. à quoi doit ressembler Fleury-Mérogis à l’horizon 2030 ? On en débat le mercredi 12 juin prochain en réunion publique, dans le cadre de la révision du Schéma de Cohérence Territoriale pilotée par l’agglomération. Explications.

 

Le SCoT, kesako ?

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) est un document d’urbanisme et de planification. Il fixe les orientations générales d’aménagement du territoire de Cœur d’Essonne Agglomération à l’horizon 2030.
Il définit un cadre en matière « d’urbanisme, de logement, de transports et de déplacements, d’implantation commerciale, d’équipements structurants, de développement économique, touristique et culturel, de développement des communications électroniques, de qualité paysagère, de protection et de mise en valeur des espaces naturels, agricoles et forestiers, de préservation et de mise en valeur des ressources naturelles, de lutte contre l’étalement urbain, de préservation et de remise en bon état des continuités écologiques ».

 

Quels enjeux pour Fleury-Mérogis ?

Adopté par le Conseil communautaire en février dernier, le SCoT est entré dans une étape de concertation des 21 communes de l’agglomération, qui ont trois mois pour émettre un avis sur le schéma. Pour chacune d’entre elles il s’agit de se prononcer sur les orientations retenues dans le SCoT et d’y apporter les ajustements nécessaires.

Un avis comprenant des demandes d’ajustements pour répondre aux problématiques spécifiques de la ville a été présenté en Conseil municipal le 20 mai dernier et adopté à l’unanimité (voir la présentation).

 

Les prochaines étapes

  1. ENQUETE PUBLIQUE DU 7 JUIN AU 6 JUILLET 2019

Une enquête publique, portant sur l’élaboration du SCoT, sera ouverte du vendredi 7 juin 2019 au samedi 6 juillet 2019 inclus. Durant cette période, le dossier d’enquête publique sera consultable sur le site internet de Cœur d’Essonne Agglomération (www.coeuressonne.fr) et dans les lieux d’enquête suivants :

  • Siège de Cœur d’Essonne Agglomération, 1 place Saint-Exupéry, à Sainte-Geneviève-des-Bois ;
  • Cité du Développement économique et de l’Emploi, avenue de la Résistance, à Sainte-Geneviève-des-Bois ;
  • Mairie de Cheptainville, 5 rue du Ponceau ;
  • Mairie de Bruyères-le-Châtel, 2 rue des Vignes ;
  • Mairie de Longpont-sur-Orge, Place des Combattants ;
  • Mairie de Saint-Germain-Lès-Arpajon, 3 rue René Dècle.

Durant toute la durée de l’enquête, le public pourra consigner ses observations et propositions.

  1. REUNION PUBLIQUE DE LA MUNICIPALITE LE 12 JUIN 2019

En parallèle, une réunion publique organisée à l’initiative de Monsieur le Maire, Olivier Corzani, sera organisée le mercredi 12 juin 2019 à 20h, à la salle intergénérationnelle. Elle sera l’occasion d’échanger et de débattre sur les enjeux de cette planification pour notre ville, aux répercussions très concrètes pour notre cadre de vie (environnement, circulations, emploi, aménagement du territoire…). Venez nombreux !

 

En savoir plus :

La Fête de la ville, c’est une journée entière d’animations pour toute la famille ! Au programme : jeux et surprises, démonstrations, arts forains, théâtre, défilé de mode, bal dansant et spectacle de feu. Rendez-vous dès 14h au parc de la Coulée verte. Découvrez le programme :

14h-19h | Animations de la Ville et des associations

Tout au long de l’après-midi, vous pourrez profiter des animations proposées par les associations de la ville : ambiance plage avec piscine de doudous, bac à sable et bar à gaufres avec le Club des parents solidaires, espace bien-être avec Bonheur créatif, customisation de textiles proposée par L’Atelier, vente d’objets artisanaux avec Parole et équilibre, démonstrations de tambour et de musique traditionnelle par Akiou Ka, vente de produits artisanaux par l’association Réagir, présentation du label musical par Strategy Records, présentation de la première Journée de l’Afrique par Sao Culture, présentation des activités culturelles et citoyennes de la Graine Fleury, présentation des actions du Village Fleury, initiation au football avec le FC FLEURY 91, initiation au handball avec le club Handball Morsang-Fleury, danses indiennes avec Marupiravi et de danses traditionnelles avec Mahorais Fleurie 91 et Reflet d’Outre-Mer

Les centres de loisirs de la Ville proposeront des initiations au beach volley, des ateliers jeux de bois et jeux de société ainsi que des ateliers d’art plastique. Le service Jeunesse proposera des initiations au Double-Dutch, des ateliers de personnalisation de snapback et des jeux de société en libre accès. L’école municipale du sport proposera des initiations au tir à l’arc.

 

La Cour des forains

Vous le connaissez peut-être déjà. Le Cirque ovale est déjà venu à Fleury-Mérogis pour initier petits et grands aux arts forains. Avec lui, le cirque devient un véritable outil d’éducation et d’épanouissement, et même une alternative aux sports et aux arts académiques ! Dans la Cour des forains, un vent de folie douce souffle sur les arts du cirque : jonglerie, acrobatie, équilibre, agrès… Un drôle de manège mécanique produit des secrets, un lancer de haches se prépare tandis que le public est invité à un concours de grimper de corde ou encore à une expérience d’agrès-frisson…

caravane

 

Le train fantôme, par la compagnie Bitonio en partenariat avec Animakt

Approchez du Chapiteau fantôme, frayez-vous un chemin, découvrez les manipulations possibles et laissez-vous guider par votre curiosité pour sortir du labyrinthe du Grand Dérailleur ! Il n’est plus temps pour la peur ou l’indécision !

train

 

14h30 et 16h30 | « Roméo et Juliette » revisitée par le CMA (ATTENTION, SUR RESERVATION !)

Sous la houlette de la compagnie Chapeau nomade, élèves et enseignants du CMA ont mis en scène différents tableaux de la célèbre pièce de Shakespeare, Roméo et Juliette. Deux représentations (14h30-16h et 16h30-18h) auront lieu au CMA (sur le parvis et à l’intérieur). Introduction et prologue en musique, scène du balcon, rivalité façon Battle… Une version décapante pour cette célèbre histoire d’amour entre deux adolescents issus de familles ennemies. > Renseignements et réservation indispensable au 01 69 46 72 09 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

19h30 | Défilé de mode des habitants

Revoilà les habitants-vedettes de la Fashion week ! Après la collection automne-hiver, voici la collection printemps-été ! Grâce à l’atelier couture de l’association Réagir, les habitants créent eux-mêmes leurs vêtements et les présentent lors d’un incroyable défilé de mode. Pour la Fête de la ville, les mannequins d’un soir tomberont les pulls et les jupes longues pour enfiler les débardeurs et chemisiers légers. Ils seront sous les projecteurs à partir de 19h30. Pour certains, ce sera leur premier défilé de mode ! Venez les encourager !

 

20h30 | Bal populaire et dansant version Bringuebal

Ambiance festive et bon enfant avec le collectif Le Bringuebal. Chanteuses d’horizons divers, musiciens à géométrie variable (basse, contrebasse, batterie, accordéon, trombone…), se retrouvent pour le plaisir de jouer ensemble, d’expérimenter et… d’entraîner tout le monde dans la danse ! Leur répertoire ? Éclectique : musette, chansons françaises ou chansons du monde. On peut même tirer au sort des chansons ! Un bal populaire en somme, proposé par un généreux collectif, auquel vous ne résisterez pas longtemps !

bal

 

23h | Avalone ou la magie des arts du feu

Passée maître dans la pratique des arts du feu, la compagnie Cercle de feu propose un spectacle influencé par les arts martiaux chinois et hindous, le kung fu, le aag ki banethi mais aussi la danse contemporaine et le jonglage… Un mélange d’ancien et de moderne auquel s’ajoutent la pyrotechnie, le numérique et les effets lumineux. Pour élever l’art du feu à son plus haut niveau, la compagnie mêle danse et musique en live. Magique.

feu


FETE DE LA VILLE | Samedi 15 juin 2019 | A partir de 14h
Entrée libre | Restauration sur place possible proposée par les associations.

Voir le programme complet

2019, 2020, 2021… Quels équipements et quelle organisation scolaire et périscolaire pour les prochaines années ? Avec la hausse des effectifs, quelles sont les perspectives d’accueil pour nos enfants dans les années à venir ? VENEZ EN DÉBATTRE AVEC LA MUNICIPALITÉ LE MARDI 28 MAI 2019 À 20H SALLE JEAN-WIENER.

Invitation de Monsieur le Maire | "Depuis la création du quartier des Joncs-Marins, les besoins scolaires et périscolaires étaient systématiquement sous-estimés, contraignant la Ville à agir dans l’urgence et sans aucune vision de l’avenir. Je veux tourner cette page et poser les jalons d’un projet éducatif ambitieux à l’échelle du territoire. Je veux, pour Fleury, pour les petits Floriacumois, donner de vraies perspectives en matière de conditions d’étude, de loisirs et d’accueil.

L’éducation et la réussite de nos enfants nécessitent la mobilisation de tous, parents d’élèves et élus, au-delà des divergences d’opinions. C’est pourquoi, je vous invite à participer à cette réunion publique le mardi 28 mai à 20h salle Jean-Wiener.

Débattons sereinement d’une nouvelle feuille de route qui engagera notre ville pour les années à venir. Des propositions seront soumises à la discussion : évolution du fonctionnement de nos centres de loisirs, projet d’un nouveau groupe scolaire pour les années futures…

Fleury fait dorénavant le choix de la totale transparence, le choix de la démocratie et de l’intelligence collective. Fleury avance avec vous, pour vous".

 

Un flyer d'invitation sera adressé à tous les parents d'élèves d'ici demain soir.

IMG 8236

RECRUTEMENT - PETITE ENFANCE | La ville recrute pour la crèche familiale des assistantes maternelles titulaires d’un agrément du Conseil départemental pour l’accueil d’enfants de moins de 3 ans.

Envoyez votre candidature à Monsieur Le Maire, 12 rue Roger-Clavier, 91700 Fleury-Mérogis.

Renseignements au 01 69 46 67 01.

Le prochain conseil municipal se tiendra lundi 20 mai 2019, à 20h en mairie.

20H00 Questions ouvertes du public (durée maximum de 30 minutes)

Décisions du Maire prises en vertu de l’article L2122-22 du CGCT

Approbation du compte rendu du 29 avril 2019

Ordre du jour :

  1. Avis sur le projet de Schéma de cohérence territoriale (SCoT) - présentation par Coeur d'Essonne agglomération ;
  2. Adoption du réglement intérieur du Conseil municipal ;
  3. Convention d'objectifs et de financement prestation de service accueil de loisirs "accueil adolescents" ;
  4. Mutualisation | approbation de la convention de participation au service commun intercommunal de protection des données entre Coeur d'Essonne agglomération et la ville de Fleury-Mérogis ;
  5. Voeu | Dignité et respect pour nos anciens ;
  6. Voeu | Fleury-Mérogis mobilisé pour la défense de l'environnement : NON à l'exploitation hydrocabures à la Croix-Blanche.

Copie de FLEURY MEROGIS1

Fleury va vibrer au son du hip-hop le 25 mai prochain. Une quarantaine de danseuses et danseurs seront en effet sous les projecteurs de la salle Malraux.

Emmenés par leur enseignant Gillian Rieumailhol, ils présenteront plusieurs chorégraphies de danses urbaines. Les jeunes talents de Fleury côtoieront ceux de Marcoussis et de Saint-Germain-lès-Arpajon, invités pour l’occasion. Le groupe Phénix Family, qui participe régulièrement à des concours, sera aussi de la partie. Une belle affiche donc, qui déclinera les différentes facettes de la danse hip-hop d’aujourd’hui. De quoi donner envie à des jeunes Floriacumois de se lancer. C’est en tout cas ce qu’espère Gillian, toujours en recherche de nouvelles vocations.

Samedi 25 mai | 17h30 et 20h30
Danses urbaines avec les élèves de Fleury, Marcoussis et Saint-Germain-lès-Arpajon
Salle André-Malraux | Tout public | Entrée libre
Réservation au 01 69 46 72 09

IMG 8123

Première des priorités de la nouvelle équipe municipale, la lutte contre les incivilités de propreté a déjà fait l’objet de nombreuses mesures pour enrayer ce fléau et ne pas en faire une fatalité.

« C’est plus propre ». Nous sommes nombreux à avoir constaté une amélioration dans la propreté de notre ville. Et pourtant… sacs en plastique, cartons, mégots, poubelles ou appareils électroménagers continuent d'encombrer les trottoirs. « Cette spirale doit s’arrêter », explique Roger Perret, maire-adjoint chargé du Bien vivre à Fleury. « Il n’y a pas de fatalité, la propreté est l’affaire de tous, il faut donc agir et appuyer sur plusieurs boutons à la fois pour réussir à terme. Nous y sommes déterminés, comme de nombreux habitants qui s’impliquent à nos côtés. »

Avertir (et verbaliser ?) les fraudeurs. L’une des premières mesures a été d’écrire aux responsables d’incivilités identifiés. « C’est une façon de les alerter, de les responsabiliser, de leur prouver qu’on ne peut pas jeter ses déchets par terre en toute impunité », indique Roger Perret. Une première vague de courriers, une première étape avant d’envisager, « pourquoi pas », de verbaliser les contrevenants ? « Un arrêté municipal portant sur la propreté, la salubrité et l’intégrité du domaine public prévoit que le fait d’abandonner, de jeter ou de déverser des déchets, en un lieu public ou privé, à l’exception des emplacements désignés à cet effet, constitue une infraction de deuxième classe passible d’une amende de 150 euros. »

Agglo, agents, bailleurs, habitants… tous concernés. De nombreux partenaires interviennent dans le circuit de collecte et de traitement de déchets. Ainsi la ville a sollicité Cœur d’Essonne Agglomération (responsable de la collecte des conteneurs enterrés) afin de mieux coordonner les ramassages de déchets. Les bailleurs ont également été mobilisés afin qu’ils s’impliquent en facilitant les accès aux encombrants ou en veillant quotidiennement à l’entretien de leurs locaux et devantures. Par ailleurs, les agents de service voirie propreté, mobilisés chaque jour pour faire le maximum, ont été affectés par quartier pour être identifiés par les habitants et favoriser les échanges et le respect du travail des employés municipaux. Un camion à benne supplémentaire a été ajouté au dispositif de propreté. Des campagnes d’information viendront régulièrement sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux de la propreté (exemple ci-dessous).

IMG 7895

Grand nettoyage de printemps : plus d’une tonne de déchets

1140 kilos, c’est le poids des déchets ramassés par les habitants et jetés à la benne lors du Grand nettoyage de printemps. Ils étaient plus d’une soixantaine à participer à l’opération Essonne verte Essonne propre du Département de l’Essonne, à laquelle la Ville s’est associée sous l’impulsion d’Anne-Sophie Servely, maire-adjointe chargé du Développement durable, organisée le samedi 6 avril dans les quartiers des Joncs-Marins et des Aunettes. Munis de chasubles, pinces, gants et sacs, ils ont arpenté, par petits groupes, les rues et espaces verts pour ramasser les déchets qui enlaidissent et polluent le cadre de vie des Floriacumois. Un commerçant voisin, ravi de l’initiative, a apporté un carton de boissons et de gâteaux pour ajouter au verre de l'amitié. Un après-midi convivial et ensoleillé autour d’une action utile qui rappelle que la mobilisation continue tous les jours !

Discours de Monsieur le Maire à l'occasion de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, vendredi 10 mai 2019. Une première à Fleury, organisée avec les écoles et les associations de la ville.

IMG 8017

Mesdames, Messieurs,

Mers chers amis, mes chers concitoyens,

L’abolition de l’esclavage fut un long et difficile combat pour l’égalité et l’unité du genre humain ; un combat révolutionnaire qui, dans notre Histoire nationale, naquit par l’alliance de deux grandes Révolutions qui bouleversèrent le monde : la Révolution Haïtienne et la Révolution Française. Les révolutionnaires haïtiens – esclaves affranchis et hommes libres au sein de la société des citoyens de couleur - aimaient afficher avec fierté un drapeau un peu particulier au nom de ce qu’ils appelaient « l’Égalité de l’épiderme ». Ce drapeau reprenait les symboles de la République auxquels étaient ajoutés un blanc, un noir et un métis portant, chacun, un bonnet de la Liberté. 

Le 23 mai 1848 ne peut se comprendre qu’à travers la lecture de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789. Lorsque Victor Schœlcher réussit à faire abolir l’esclavage par l’Assemblée nationale, il s’inscrivit dans l’héritage de la Convention montagnarde. La IIème République se voulait, en effet, à l’origine universelle, démocratique et sociale. Elle se voulait l’héritière de la Constitution de 1793. C’est cette République authentique qui, le 4 février 1794, abolit l’esclavage dans toutes les colonies françaises au nom des Droits naturels de l’Humanité.

En proclamant l’Égalité, la Liberté et la Justice pour tous les Hommes, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen fit voler en éclat le système colonial esclavagiste et ségrégationniste français hérité du sinistre Code noir. Elle devint le point d’appui des esclaves insurgés dans les colonies françaises aux Antilles. Asservis, humiliés, ces femmes, ces hommes prirent les armes pour conquérir leur dignité. Ils n’avaient le choix qu’entre la Liberté ou la mort.

L’abolition de l’esclavage fut arrachée de haute lutte, dans le sang, et non octroyée par la grâce de leurs bourreaux. Dans l’ancienne colonie de Saint-Domingue, cette guerre de libération dura 13 longues années de 1791 à 1804. Elle fut la première et unique révolution servile victorieuse de l’Histoire de l’Humanité dont le général Toussaint Louverture – ancien esclave affranchi - fut le principal artisan. Elle constitua l’une des plus grandes débâcles militaires infligées à celui que l’on présente à tort comme un génie politique - Napoléon Bonaparte. Elle aboutit à la première République noire libre et le nom d’Haïti lui fut donnée en hommage aux indiens et africains victimes de l’esclavage. Ce n’est donc pas un hasard si nous sommes aujourd’hui réunis ici en ce lieu symbolique.

Par la force de ses mots et des concepts philosophiques qu’elle contient fondés sur la dignité humaine, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen réveilla également les consciences parmi les français de Métropole. C’est au nom de cet idéal que le premier député noir de la République française – Jean Baptiste Belley – parvint à persuader et convaincre la Convention nationale de la nécessité d’abolir l’esclavage.

On comprend mieux pourquoi la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen fut tout de suite une cible à abattre par les courants politiques les plus rétrogrades sous la Révolution. Rappelons que c’est le Directoire qui la supprima dès 1795 parce qu’elle avait donné trop d’espoirs et d’ardeurs à tous les opprimés en Europe et dans les colonies. Il faudra attendre 1946 pour l’élever de nouveau au rang de loi fondamentale de la République.

Se souvenir des terribles conséquences de l’esclavage sur la vie des Hommes relève d’un impératif moral. Les vestiges de la pensée esclavagiste et colonialiste nous renvoient directement aux grandes problématiques de notre temps présent. Le racisme, la xénophobie sont à ce titre des produits de cette période historique. Il existait au XVIIIème siècle et notamment sous Napoléon un ordre juridique raciste et ségrégationniste autour de la notion de « préjugé de couleur » : le blanc renvoyant à la liberté, à la richesse et le noir à la sauvagerie, à la pauvreté. Ces préjugés sont malheureusement encore présents dans notre société. Ils alimentent les discriminations que subissent une partie de nos compatriotes. Ce racisme banalisé, ce racisme du quotidien, il nous faut le combattre de manière implacable. Il nous faut le déconstruire en particulier auprès des jeunes dès le plus jeune âge par l’éducation et la lutte contre l’ignorance.

Fleury a un devoir de mémoire. Nous sommes une « ville monde », une ville à l’image de cette France réelle, cette France qui vient de multiples horizons. Cette diversité, cette richesse humaine, nous pouvons en être fières. Je sais que l’histoire de l’esclavage est présente dans les mémoires de certaines familles floriacumoises et que, par conséquent, c’est aussi l’histoire de Fleury, notre histoire collective.

Reconnaître ce passé douloureux, admettre l’existence de ces mémoires encore vivantes, encore brûlantes, ici à Fleury, c’est nous reconnaitre comme étant des semblables. C’est panser les plaies mémorielles qui nous séparent. Je me réjouis d’ailleurs sur ce point de l’inscription de l’esclavage comme crime contre l’Humanité dans notre droit national depuis le vote de la loi Taubira du 10 mai 2001. Je reste convaincu que c’est de cette façon que l’on peut faire du commun, que l’on peut faire société en nous rassemblant autour des valeurs fortes de la République : l’Égalité, la Liberté et la Fraternité.

Je finirai par une citation de Thomas Paine, célèbre révolutionnaire anglais, citoyen français et député à la Convention nationale : « Ma patrie est le monde, mes frères, tous les Hommes ».

IMG 8001

Adopté le 29 avril par le Conseil municipal, le budget de la Ville vient répondre aux urgences quotidiennes et inscrit de nouvelles orientations pour l’avenir. Santé, propreté, citoyenneté… retour sur les choix budgétaires et politiques du budget 2019.

Le budget de la ville a été adopté par le Conseil municipal le 29 avril dernier. Cette adoption fait suite au débat d’orientation budgétaire qui a permis d’arrêter les grandes lignes de l’équipe en place, élue en février suite aux élections municipales.

Un contexte local compliqué, un héritage lourd. Comme chaque année et comme dans toutes les collectivités territoriales, l’adoption du budget de la ville s’est inscrite dans un contexte local et national compliqué : transfert de compétences et raréfaction des recettes (dotations de l’État, recettes fiscales…), augmentation des dépenses pour répondre aux besoins constants et croissants de services publics. À cet effet « ciseaux » s’ajoute l’héritage de choix budgétaires antérieurs, portés par les majorités précédentes. Nous héritons par exemple de coûts liés au remboursement d’un emprunt contracté en 2015 d’un montant de 5,5 millions d’euros, alors même qu’une enveloppe de 2,8 millions était effectivement nécessaire. « Résultat, nous remboursons aujourd’hui plus de 500 000 € d’intérêts, qui bloque notre capacité d’investissement sur la ville. Par ailleurs, malgré l’apparence des chiffres qui paraissent bons sur le papier, notre capacité d’autofinancement s’annonce négative dans les deux ans à venir. Il va donc falloir faire preuve de bonne gestion et d’ambition pour les exercices budgétaires à venir », explique Olivier Corzani, maire de la ville. C'est pourquoi, l’élaboration du budget s’est voulue ambitieuse et rigoureuse, pour défendre le pouvoir d’achat des habitants et lutter contre le creusement des inégalités. « Le service public local est un recours essentiel pour les populations déjà durement touchées par le recul du pouvoir d’achat », explique Ruddy Sitcharn, maire-adjoint chargé des Finances.

La gestion par les majorités précédentes en quelques chiffres | Le saviez-vous ?

700 000 € > C’est le coût total du cabinet médical des Sources contre 300 000 € prévus initialement.

500 000 € > C’est le coût des intérêts payés inutilement par les Floriacumois pour un prêt surdimensionné.

40 000 € > C’est l’achat d’un fonds de commerce place du 8-Mai-1945 sans aucune utilité.

40 000 € > C’est le coût chaque année du loyer pour le cabinet médical des Joncs-Marins, où n’officie aucun médecin.

8 000 € > C’est la facture d’un cabinet de conseil situé aux Champs Élysées pour trouver des médecins pour le cabinet médical des Joncs-Marins. Aucun médecin n’a intégré ce cabinet médical.

5 000 € > Le bon de commande réalisé par la municipalité précédente pour enfouir, au minimum, 190 000 tonnes de déchets sous le terrain des 7 hectares.

 

DES ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES EN RÉPONSE AUX URGENCES

1. ÉDUCATION : SORTIR DU COURT TERME ET SE PROJETER SUR L’AVENIR

À la rentrée 2019, les locaux du centre de loisirs de l’école Robert-Desnos seront transformés en salle de classe. Mais ces aménagements ne seront pas suffisants. Les chiffres de l’Éducation nationale sont limpides : la ville a besoin d’un nouveau groupe scolaire dès la rentrée 2020.

2. SANTÉ : INVESTIR POUR ATTIRER DE NOUVEAUX MÉDECINS

La municipalité s’engage donc fortement pour attirer deux nouveaux médecins généralistes, en investissant sur du nouveau matériel médical au sein du cabinet des Sources. Une convention de partenariat est également en cour de réflexion avec la clinique Manhès.

3. PROPRETÉ : RENFORCER LES DISPOSITIFS D’INTERVENTION

De nouveaux matériels et véhicules pour le service Entretien et le ramassage des déchets sont prévus au budget 2019. Une étude est en cours pour la création d’un service d’ASVP (agents de surveillance de la voie publique).

4. DÉVELOPPER LA PRATIQUE SPORTIVE

La municipalité fait le choix d’investir sur un terrain synthétique de haut niveau. Ce nouvel équipement sera accessible à un plus grand nombre, aux écoles, collèges et lycées, mais aussi aux enfants du club de rugby.

5. CIRCULATIONS : SÉCURISER ET RÉAMENAGER LES VOIRIES

La municipalité s’emploie à ce que les travaux de sécurisation nécessaires soient réalisés sur la RD445 par le Conseil départemental le plus rapidement possible. La rue Roger-Clavier, très dégradée, fera l’objet de travaux de réfection dès cette année.

6. DÉMOCRATIE LOCALE : CRÉATION DES COMITÉS DE QUARTIER

La municipalité choisit d’investir dans la création de comités de quartier, dotés de budgets propres. Ces comités de quartier ont pour vocation d’être au plus près du citoyen, de le rendre auteur et acteur de la vie de la cité, de son quartier.

7. ASSOCIATIONS : REVALORISATION DES SUBVENTIONS

Parce qu’elles jouent un rôle essentiel au quotidien, les associations se verront de dotées de la revalorisation de leurs subventions, à travers la création d’une enveloppe (15 000 €) pour les projets spécifiques.

 

LES PRINCIPAUX INVESTISSEMENTS DE 2019 PROPRETÉ

PROPRETÉ

  • Acquisition de matériels et véhicules pour le service Entretien et le ramassage des déchets > 40 000 €
  • Déplacement de la zone de dépôt située en bordure du terrain des 7 hectares vers un terrain communal sur la ZAC des Ciroliers > 30 000 €

SANTÉ

  • Acquisition de matériels pour le cabinet médical des Sources > 15 000 €

ENFANCE

  • Transformation des salles d’activités du centre de loisirs Robert-Desnos en salles de classe > 50 000 €
  • Aménagement des APPS Joliot-Curie et Paul-Langevin, ainsi que du centre de loisirs La Ferme > 35 000 €

SPORT

  • Transformation d’un terrain de football en herbe en terrain synthétique > 800 000 €
  • Création d’un éclairage > 380 000 €
  • Sécurisation du parking visiteurs > 32 100 €
  • Remplacement de l’arrosage intégré du terrain d’honneur > 30 000 €

Ces opérations font l’objet d’une prévision de financement à hauteur de 700 000 € composés de subventions de la Région, du Conseil national pour le développement du sport, de la Fédération française de football et d’un don de l’association de football de Fleury. Coût réel estimé des travaux pour la Ville : 500 000 € (soit l'équivalent du remboursement annuel du “trop emprunté” en 2015). 

DÉMOCRATIE LOCALE

  • Création de conseils de quartiers et dotation de budgets propres > 25 000 €
  • Création d’une enveloppe « projets spécifiques » pour les associations > 15 000 €
  • Bourse d’aide au BAFA > 5 000 €

CULTURE

  • Démarrage des travaux d’étanchéité du CMA et lancement d’une étude pour la poursuite de ces travaux sur l’année 2020 > 28 000 €

 

Dossier complet avec infographies à lire dans le Fleury Mag

Sous-catégories

FLEURY MAG'

magazine 2020 03 04

GUIDE DE LA VILLE

Guide ville 2017 18 mis a jour août 18

GUIDE DES ASSOCIATIONS

guide assos 2017 18 mis a jour aout 18

CALENDRIER

Dimanche05AvrilSemaine 14 | IrèneLGibbeuse croissante